Label Ecocert

ECOCERT est un organisme de contrôle et de certification, dont l'activité est à ce titre encadrée par les Pouvoirs Publics et la législation.

Ecocert est agréé par l'Institut National de l'Origine et de la Qualité.

En termes de structure et de procédures, Ecocert est accrédité sous le numéro 5-0035 par le COFRAC -Comité Français d'Accréditation-, selon la norme guide ISO 65 (EN 45011), qui exige indépendance, compétence et impartialité.

ECOCERT SA est agréé pour l'Agriculture Biologique par l'USDA pour le référentiel NOP et par le MAFF pour le référentiel JAS.

Une éthique fondatrice

Entreprise pionnière, Issue de l'A.C.A.B. (Association des Conseillers en Agriculture Biologique, 1978), ECOCERT est née en 1991 lors de la séparation des parties contrôle et conseil.

Dès 1992, ECOCERT obtient l'agrément du ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, et celui du Ministère de l'Economie et des Finances. ECOCERT Belgique voit le jour, suivi d'ECOCERT Allemagne en 1995 et d'ECOCERT Portugal.

En 1996, ECOCERT est accrédité par le Comité français d'accréditation (COFRAC) au titre de la norme EN 45011 (ou ISO65).

En 2002, ECOCERT s'installe au Canada, au Japon et au brésil. En 2006, ECOCERT est agrée en temps que société privée en chine.

L'agriculture biologique apparaît aujourd'hui comme une solution globale à la crise environnementale, dans son volet agricole et alimentaire. Elle respecte les ressources en eau, les sols et la biodiversité, maintient les rendements sur le long terme, propose des produits riches en micronutriments et ne diffuse pas de molécules toxiques. Econome en énergie, elle dégage moins de gaz à effet de serre.

En gagnant l'adhésion des acteurs et des consommateurs, Ecocert est devenu une référence de la certification bio dans le monde, et certifie en France plus de 70% des producteurs.

Aujourd'hui les enjeux écologiques sont planétaires et l'agriculture biologique doit être replacée dans cette problématique globale et participer au développement durable

 

Notre raison d'être

Contrôle et certification

Le métier de base d'ECOCERT consiste à donner une garantie sur le respect rigoureux de cahiers des charges applicables à des produits, des systèmes ou des services. La délivrance du certificat représente un gage de sécurité pour le consommateur ou l'utilisateur.

En agrobiologie par exemple, ceci implique la capacité à accompagner, par un personnel qualifié, un réseau de proximité et des outils spécifiques, un très grand nombre d'acteurs de la filière bio, de façon à garantir conformité et traçabilité par rapport aux référentiels européen, étasunien ou japonais, selon le marché destinataire.

Elaboration de référentiels

ECOCERT élabore des référentiels en partenariat avec des professionnels du secteur concerné, selon une méthodologie éprouvée. Ces référentiels, qui doivent reposer sur des critères objectifs et quantifiables, peuvent être déposés. Ecocert assure la conception du plan de contrôle, sur des objectifs de qualité, d'origine, ou de traçabilité.

Ecocert est sollicité sur des projets aux thématiques variées, et élabore des référentiels de sa propre initiative : écoproduits, crustacés, produits équitables solidaires et responsables…

L'adhésion à un référentiel reste une démarche libre et volontaire, porteuse d'une exigence de qualité et de valeurs éthiques

 

Cosmétiques écologiques et biologiques

Ecocert définit par le référentiel des COSMETIQUES ECOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES un niveau d'exigence supérieur à celui de la réglementation conventionnelle des produits cosmétiques, qui garantit une réelle pratique du respect de l'environnement, tout au long de la chaîne de production, le respect du consommateur et une valorisation des substances naturelles de qualité écologique supérieure.